Deividas Sirvydis travaille dur pour réussir aux Pistons

Le lituanien est une vraie satisfaction dans le Michigan

La fin de saison et le tanking ont tendance à faire apparaître des joueurs d’habitude relégués au fond du banc. Cette année, chez les Pistons, c’est Deividas Sirvydis qui en bénéficie. Un joueur avec une éthique de travail peu commune.

Deividas Sirvydis. Voilà un nom atypique que très peu connaissent. Ce joueur de 20 ans, originaire de Lituanie, joue pourtant bien en NBA, après avoir été sélectionné en 37ème position de la draft 2019. Il n’a cependant effectué ses débuts dans la Grande Ligue que cette année après avoir signé un contrat de trois ans à Detroit, en provenance de l’Hapoël Jérusalem.

Jusqu’à maintenant, le jeune ailier n’avait pas disputé le moindre match sous les couleurs des Pistons. Mais cette fin de saison, sans aucun enjeu, a permis à Dwane Casey de faire tourner l’effectif et d’intégrer Deividas Sirvydis sur la feuille de match. Il joue ainsi une vingtaine de minutes par matchs depuis peu. Son coach et ses coéquipiers sont satisfaits de lui, bien qu’il n’ait marqué que 8 petits points au cours des trois derniers matchs. Il reste donc beaucoup de travail pour le lituanien. Mais Deividas Sirvydis progresse de jour en jour, et cela s’explique par son éthique de travail irréprochable. Dwane Casey dit, d’ailleurs, de lui qu’il s’agit du joueur qui travaille le plus dur au sein de l’équipe. Un compliment élogieux qui montre bien la mentalité du garçon.

Récemment, le joueur s’est fait remarquer lors de sa performance face aux Sixers de Joël Embiid. Il a enregistré 8 points à 50 % au tir et à 3 points, en plus de ses six rebonds. Un jour marquant pour lui.

C’était une sensation formidable. Tu dois juste travailler dur chaque jour et ta chance viendra. Aujourd’hui était un bon match.

Deividas Sirvydis

Un travail qui commence petit à petit à payer pour le lituanien. La confiance commence à monter, ce qui est un bon signe pour son développement. C’est ce qui a poussé Dwane Casey à lui donner sa chance.

Aujourd’hui c’était un peu différent et je me sens libre. J’ai eu une énorme amélioration. Je sens mes coéquipiers m’encourager et cela m’aide beaucoup.

Deividas Sirvydis

Malgré son temps de jeu limité, il semble s’être bien intégré dans cet effectif qui lui ressemble : jeune et en développement. S’il est encouragé sur le terrain par ses coéquipiers, il l’est aussi en dehors.

Il est super, il peut tout faire. Il a juste attendu son opportunité et en a profité. Il a joué dur.

Saddiq Bey

Si Deividas Sirvydis ne semble pas promis à une place de titulaire indiscutable en NBA, il possède les compétences et les qualités nécessaires pour devenir un role player sérieux. Sa meilleure arme reste son shoot longue distance, »un des meilleurs de l’équipe » selon Dwane Casey. Accompagné d’une défense assez solide, cet alliage fait de lui un joueur intriguant qui pourrait poser de nombreux problèmes aux équipes adverses dans l’avenir.

L’essentiel avec lui est de devenir plus fort, ce qu’il a fait. Je l’ai dit à nos gars, il sera un jour un joueur. Il fera partie de ces deux/trois grands qui peuvent stretch sur le parquet.

Dwane Casey

Son développement semble donc bien se passer même si le joueur n’a encore jamais joué en G-League. Une étape par laquelle il va devoir passer pour peaufiner son jeu et s’affirmer comme une véritable arme longue distance, lui permettant de durablement intégrer la NBA. En attendant, observons ce profil intriguant sur les quelques matchs de saison régulière restants.

source image : AP Photo/Matt Slocum

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :