Pour Diallo et Doumbouya, la foi est le moteur de leur force

Un article qui rend hommage aux récentes performances de Diallo et Doumbouya, qui allient haut niveau et Ramadan.

Depuis 1 mois aujourd’hui, Sekou Doumbouya et Hamidou Diallo s’adonnent à un rite religieux comme le font des millions de fidèles chaque année : le Ramadan. Alors qu’une baisse de régime aurait été compréhensible, les deux joueurs musulmans des Pistons n’ont pas été avares en effort, et au contraire, ont livré leur meilleur basket de la saison durant cette période.

Tout d’abord, qu’est ce que le Ramadan ? Cette purification du corps et de l’esprit intervient une fois par an pendant un mois et est un des piliers de l’Islam. Durant ce mois-ci, le musulman doit, entre autre, s’imposer un jeûne allant du lever du soleil jusqu’à son coucher. Durant toute la journée donc, ni nourriture ni boisson. Une situation pas inconnue du monde de la NBA. Des joueurs historiques s’y apprêtaient comme Hakeem Olajuwon et Kareem Abdul-Jabar, et aujourd’hui encore, d’autres joueurs de la ligue choisissent de jouer à haut niveau malgré la contrainte, notamment Enes Kanter et Kyrie Irving, récemment converti à la religion musulmane. Une situation qui parait délicate quand on est sportif de haut niveau, mais qui n’empêche cependant pas la performance. C’est ce qu’à prouver Hakeem alors que ce type de situation était à l’époque encore totalement inédit. Même sans manger ni boire, The Dream a toujours maintenu des statistiques et un niveau d’intensité similaires à n’importe quel autre match habituel.

Le Ramadan m’aide à mieux jouer. Je me sens apaisé. C’est un état d’esprit spirituel qui te donne l’énergie nécessaire pour jouer, un cadeau de Dieu.

Hakeem Olajuwon

Pour Sekou et Diallo, habitant Detroit, cela veut dire qu’ils jeûnent approximativement de 5h du matin jusqu’à 20h30. Jouant la plupart des matchs à 19h heure locale, c’est donc aux alentours du début du quatrième quart qu’ils peuvent enfin s’hydrater et se ressourcer. Et pourtant, c’est durant cette période que ces deux joueurs ont connu leur meilleure forme de la saison. Sur les 8 derniers matchs, Sekou affiche une moyenne de 11,4 points, une moyenne légèrement supérieure pour Diallo avec 12 points sur cette même période. Une fourchette de match, dont un spécialement durant lequel eux deux ont brillé en même temps. Lors du match contre Charlotte, ils vont combiner 55 points et 15 rebonds en jouant 33 minutes pour le français et 40 minutes (!) pour l’américain. Une performance qui restera dans les mémoires.

Evidemment, ce n’est pas facile. Mais on sait ce qu’on fait. Nous avons le soutien de nos coéquipiers et du staff. Nous essayons au maximum de rester concentrés. Sekou et moi continuerons de nous donner au meilleur de nous même, peu importe la difficulté. Merci à Lou Thompson (préparateur physique) qui s’occupe bien de nous et nous tient hydrater dès qu’on peut s’alimenter. Le truc c’est de ne pas trop manger, il faut quelque chose de léger.

Hamidou Diallo

Depuis le début du Ramadan, Sekou Doumbouya semble plus fort et plus en rythme. Alors qu’il n’avait dépassé la barre des 10 points que 3 fois avant le début du jeûne, il l’a fait 4 fois en un mois, dont 3 season-high ! Même son coach se dit impressionner :

Il est partout sur le terrain et joue avec beaucoup de cœur. Béni soit son coeur. Il ne peut que grignoter sur le banc. C’est vraiment impressionnant de voir ça.

Dwane Casey

Alors qu’une baisse d’intensité aurait été totalement compréhensible et pardonnée, il n’en a jamais été question pour eux. Un tel état d’esprit et de combativité est exactement ce qu’aime les fans des Pistons.

Il faut surmonter ça. Il faut faire plus attention aux détails. Il faut faire les bonnes choses de façon à ne pas perdre d’énergie pour rien. Je me sens bien. Mon corps se sent bien. Tout va bien désormais. Je joue simplement, je ne pense à rien d’autre. Je bosse, je fais ce que je peux

Sekou Doumbouya

Aujourd’hui étant le dernier jour de Ramadan, Diallo et Doumbouya peuvent être fier d’eux. Une telle abnégation n’est pas donnée à tout le monde.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :