Défaite des Pistons contre le Magic, mais victoire pour le tanking.

Une rencontre rythmée par le tanking…

Au 65ème match de la saison, les jeunes des Pistons n’ont pas réussi à tenir la défense pour venir à bout du Magic.

En effet, la défense est un des axes principaux de la reconstruction des Pistons. Aujourd’hui la qualité de leur défense n’était pas au niveau de la ligue ce qui a rendu ce match des plus compliqués.

Un match lourd d’enjeux pour la bataille aux lottery picks, avec de nombreux blessés des deux côtés. Les Pistons arrivent sur le terrain avec l’avant dernier bilan de la ligue, accompagné du Magic possédant une longueur d’avance.

Après la défaite de cette nuit, les Pistons ont maintenant un bilan de 19-46 tandis qu’Orlando présente un bilan de 21-44, avec le même nombre de victoires qu’Oklahoma City et Cleveland.

Tout cela n’avait aucune importance pour la plus jeune formation de départ de l’histoire des Pistons, avec une moyenne de 20 ans et 11 mois. Diallo, 22 ans, a fait sa toute premiere apparition dans le cinq de départ pour terminer avec 16 points et 7 rebonds.

« Il est agressif, il a attaqué. Il est super athlétique. C’est formidable de le voir saisir ces rebonds, de le voir jouer dur et toujours en mode attaque. »

Frank Jackson

Le rookie Saddiq Bey a mené les Pistons avec 26 points et a su lancer un gros run lors du 4ème QT qui aurait pu relancer les Pistons, accompagnés des meneurs Kilian Hayes et Saben Lee avec chacun 7 passes malgré le manque de réussite aux tirs de leurs coéquipiers (11/35 derrière l’arc)

Mais malgré ce manque de réussite, c’est leur défense qui a plombé les Pistons dasn ce match. Après avoir maintenu Orlando à 21 points au premier quart, le Magic a terminé les 3 quarts suivants avec plus de 30 points, combinant également 68 points lors de la seconde période.

« Ils ont tiré à plus de 60%, Je suppose que les jeunes pensent qu’il n’est pas nécessaire de jouer à fond tous les soirs. Je me fiche de qui c’est, vous devez entrer sur le terrain comme si votre vie en dépendait et nous ne l’avons pas fait.« 

Dwane Casey

Meme lorsque les Pistons semblaient reprendre de l’élan en fin de match après être revenu au score, la défense n’a pas suivi ce run final, et a laissé le Magic scoré sur ses 5 dernières possessions.

« Je ne pense pas que nous correspondions à leur intensité, ils ont eu trops de tirs ouverts, trop de paniers faciles, c’était comme s’ils obtenaient ce qu’ils voulaient. Nous avons un peu lâché et ils en ont profité. »

Josh Jackson

Pour une jeune équipe qui se targue de sa compétitivité constante, les Pistons ont été les plus déçus de cet aspect de leur soirée.

« Nous devons nous concentrer sur nous et nous devons sortir et exécuter notre plan de match, rivaliser des deux côtés du terrain et nous assurer que nous sommes agressifs sur le côté défensif. Pendant tout le match, nous n’avons pas été les agresseurs. Nous avons bien joué, puis mal joué sans constance, dans ce match, vous devez le faire pendant 48 minutes. C’était un match gagnable ce soir. »

Hamidou Diallo

Diallo est arrivé il y’a seulement 6 semaines, mais il connait le plan conçu par Troy Weaver et Casey pour imiter le style défensif historique des Pistons qui les a emmenés au titre NBA.

Un match perdu, certes, mais une bonne défaite dans la course à la lottery. C’est ce genre de match qu’il faut savoir ne pas reproduire en terme d’intensité. À eux de revenir comme des guerriers comme ils ont eu l’habitude de le faire cette année.

Source image : Getty images.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :