Detroit perd contre Charlotte mais gagne des places dans la Loterie

Encore une défaite de Detroit, la course au premier choix est lancée

Les Pistons perdent encore mais restent cette équipe difficile à jouer qui ne lâche jamais. L’équipe de Dwane Casey s’est pris des gros runs mais à tout fait pour recoller au score. Terry Rozier a malheureusement tué tout espoir de come-back.

Alors que le Magic fait l’erreur de gagner face aux Grizzlies (Merci Cole Anthony), Detroit s’est occupé de faire le nécessaire pour perdre face à Charlotte. Dwane Casey donne toutes les responsabilités aux jeunes en cette fin de saison. Une stratégie qui permet de viser le haut de la Draft et qui permet aussi de jauger les joueurs qui feront le futur de la franchise.

Frank Jackson assume son rôle de 6ième homme

En sortie de banc sur la feuille de match, cela ne lui empêche pas de jouer 34 minutes. L’ancien joueur de Duke est devenu une option intéressante en attaque. En difficulté en début de match, il se rattrape dans le deuxième quart et fait partie de plusieurs runs des Pistons. Encore sous contrat two-way avec Detroit, il prend ses responsabilités en attaque, se montre agressif sur chaque prise de balle et marque 25 points dans ce match.

« Il a produit quelque-chose à chaque fois qu’il en a eu l’opportunité, c’est un excellent scoreur, très efficace. Et comme je l’ai dit ces dernières semaines, c’est aussi un excellent défenseur. » Dwane Casey

Un match frustrant pour Isaiah Stewart

Le jeune pivot était encore titulaire ce soir. Il a dominé au poste bas du début à la fin. Il reconnait bien les points faibles et sait quand demander la balle au poste pour enfoncer son défenseur. Son gros problème était le gestion de ses fautes dans le match. Trois fautes dès les premières minutes du second quart-temps et il s’est retrouvé cloué sur le banc jusqu’à la deuxième mi-temps. Sa sortie coïncide avec un gros temps-fort des Hornets, +1 avant la troisième faute de Stewart en début de quart-temps à +16 à la mi-temps. Un coude mal placé dans le 3ième quart et il retourne sur le banc. 9 points, 2 rebonds mais 3 contres pour le rookie.

Sans lui, les Pistons n’avaient aucune chance de contenir le 3ième meilleur contreur All-Time de sa franchise, la machine congolaise … Bismack Biyombo ! 3 contres dans le 3ième quart-temps et 5 au total, B-Smack à défendu son panier et compliqué chaque drive des Pistons.

Les deux autres draftés de 2020 ont aussi montré de belles choses. En manque de forme ces derniers temps, Saddiq Bey n’est plus aussi efficace. Ca ne lui empêche pas de tenter 21 tirs pour 22 points au final. Killian Hayes fait un match très complet. 10 points, 6 rebonds et 6 passes décisives pour le meneur français. La confiance en attaque arrive peu à peu et sa défense est toujours aussi bonne. Il trouve à merveille ses coéquipiers ouvert à trois points, même si Josh Jackson a manqué 5 de ses tirs à trois points. Sekou quant à lui ne dépasse malheureusement pas la barre des 10 points. Bloqué à 9 unités, il a au moins le mérite d’avoir pris dix tirs et d’oser un peu plus.

Cette défaite permet aux Pistons d’avoir le deuxième pire bilan de la ligue. La prochaine rencontre sera capitale pour la franchise vu qu’elle sera contre un gros concurrent dans la course au premier choix. Un match crucial contre le Magic d’Orlando dans la nuit de Lundi à Mardi à 1 heure.

Sam Sharpe / USA TODAY SPORTS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :