Les Pistons s’inclinent face aux Mavs malgré un bon match

Récap d’un match sympathique contre les Mavericks de Dallas.

Après un match totalement nul la semaine dernière, Pistons et Mavs se retrouvent pour une revanche avec pas mal d’absents. Les vétérans du Michigan sont laissés au repos au même titre que Luka Doncic. Une rencontre satisfaisante dans laquelle les jeunes de Detroit vont proposer un contenu solide.

Le premier quart de ce match va bien résumer la physionomie de la rencontre. Un combat équilibré avec deux styles de jeu opposés. Pour les Pistons, le jeu collectif va être privilégié. Beaucoup de mouvement et des tirs distribués de façon assez équitable entre tous les joueurs. Et dans le rôle du chef d’orchestre, qui d’autre que Killian Hayes pour remplir cette mission ? Un match référence dans le playmaking pour lui ce soir avec 11 assists, constituant son career high dans ce secteur là.

« Ce gars là a un très bon instinct pour passer la balle. Il est très important dans le playmaking. »

Dwane Casey

Autre career high ce soir, celui de Isaiah Stewart qui pointe à 20 points. Pourtant bien plus petit que ses adversaires du soir (Porzingis et Boban), il a parfaitement su répondre au défi physique qu’il lui a été imposé ce soir. Un soir qui marque la constante progression dont il a fait preuve durant la saison. Une envie de devenir meilleur saluée par son coéquipier Saddiq Bey :

« Il travaille dur. Il n’est jamais fatigué pour progresser. Sa confiance est toujours là. Il profite juste des opportunités qui se présentent devant lui.« 

Saddiq Bey

Autre satisfaction de la soirée, Frank Jackson a quant à lui dynamisé la second-unit comme il en a l’habitude depuis quelques matchs. Un nouveau match à 20 points pour lui, qui s’impose de plus en plus comme une pièce maitresse de la reconstruction des Pistons. Une graine de 6th man qui ne demande qu’à fleurir.

Mais si défaite il y a eu, c’est que la prestation n’était pas parfaite. Et ce soir, c’est la défense qui a fait défaut aux jeunes Pistons. Le schéma offensif des Mavs était très simple : forcer le mismatch Porzingis-Hayes qui se conclura soit par un panier du letton, soit par une prise à deux qui libérera un tireur texan derrière l’arc. Un secteur dans lequel les Mavs vont briller en tirant à 42%. Rajoutez à ça un Tim Hardaway Jr intenable qui plante 42 points à 12/23 aux tirs, et vous obtenez les ingrédients qui ont été nécessaires à l’équipe de Dallas, qui s’est quand même fait peur jusqu’à la toute fin de match, avant que Hardaway Jr ne tue le match.

Une défaite qui arrange finalement les Pistons dans une course au first pick. D’autant plus que les Wolves et les Rockets ont gagné leur rencontre du soir. Une belle défaite qui aura permis aux jeunes de se constituer un match référence dans la forme contre un adversaire honorable.

Source image : freep.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :