La jeunesse des Pistons tient toutes ses promesses face aux Cavaliers

Les jeunes Pistons battent Cleveland avec la manière

Hier soir, le cinq majeur habituel des Pistons était absent pour affronter Cleveland à domicile. L’occasion pour tous les jeunes de débuter ce match et de montrer de quoi ils sont capables. Avec cette victoire 109 – 105, ils laissent une très belle impression pour l’avenir.

Killian Hayes, Josh Jackson, Saddiq Bey, Tyler Cook et Isaiah Stewart. Sur le papier, ce cinq de départ laisse un goût de défaite et de tanking, tant ces joueurs sont jeunes et inexpérimentés face à une équipe de Cleveland qui possède de bons vétérans. Pourtant c’est tout l’inverse qui s’est produit, notamment avec un premier quart-temps mené à la perfection. Un Saddiq Bey en feu à 3 points (6/7 dans les 12 premières minutes), un Isaiah Stewart qui dissuade défensivement et qui donne beaucoup d’énergie, notamment au rebond, ou encore un Killian Hayes qui, malgré quelques problèmes de finition près du cercle, distribue de beaux caviars et musèle Collin Sexton défensivement. Résultat : 37-22 à la fin du quart-temps, et des Cavaliers qui ont dû se battre pour revenir. Un début de match dont Dwane Casey est très fier :

« Nous avons commencé avec beaucoup d’intensité et de mouvement de balle, mais à la fin du match, les jeunes ont exécuté à la fois défensivement et offensivement. Nous avons fait des stops quand nous en avion besoin. »

Dwane Casey

Des stops qui ont été nécessaires dans la suite du match pour empêcher Cleveland de revenir. Un retour qui a débuté lors de l’entrée en jeu de la second unit des Pistons, beaucoup plus faible et moins athlétique que les Cavaliers. Si Frank Jackson a réalisé une très bonne prestation, cela n’a pas été le cas de tout le monde, à l’image de Jahlil Okafor, inexistant défensivement. Match compliqué également pour Saben Lee, qui semble avoir atteint le rookie wall. Une prestation difficile du banc qui permet aux Cavaliers de rattraper leur retard dès le second quart-temps.

Mais en seconde période, les Pistons tiennent bon malgré un match serré. Il faudra attendre le quatrième quart-temps pour voir Cleveland prendre la tête. Le money time se prépare et les jeunes Pistons n’ont pas peur. Tout le monde donne de soi, et ça J.B. Bickerstaff, le coach des Cavaliers, l’a compris trop tard.

« Ce que vous savez, c’est que ces gars sont des joueurs de la NBA et ils jouent extrêmement dur et ils sont bien entraînés. »

J.B. Bickerstaff

Prends en de la graine J.B.

Car les Cavaliers ratent complètement leur money time, à l’image d’une passe en retrait de Jarrett Allen pour Darius Garland qui finit en touche. Notons tout de même la très bonne prestation des Pistons et le money time assassin de Frank Jackson qui finira Cleveland pour enregistrer un total de 20 points. Killian Hayes et Isaiah Stewart ont continué de défendre avec intensité (3 contres et interceptions pour Stewart). Leur duo sur pick and roll a également fait des ravages et semble avoir un bel avenir devant lui.

Malgré le forcing de Cleveland, et notamment de Collin Sexton qui finira avec 28 points, les Pistons remportent ce match collectivement. Tous les membres du cinq de départ ont enregistré plus de 10 points chacun, et même 20 pour Saddiq Bey. Isaiah Stewart continue son chantier avec un gros double-double (18 points et 16 rebonds). Même Tyler Cook, starter pour la première fois de sa carrière, offre une très belle prestation avec 12 points, tous sur dunk.

« Nous exploitons nos forces, nous avons beaucoup de jeunes gars athlétiques. C’est quelque chose que nous avons réalisé en entrant dans le jeu et c’est quelque chose que nous avons exécuté tôt dans le match. »

Tyler Cook

Le two-way contract ne semble pas être le seul joueur a avoir pris du plaisir hier soir.

« Tout le monde a convenu que c’était vraiment amusant de jouer de cette façon.« 

Josh Jackson

Ce fût en effet plaisant de voir jouer ces jeunes si prometteurs et notamment de voir Killian Hayes prendre de l’assurance dans la gestion du jeu, en témoignent ses 9 passes décisives délivrées. Un match référence pour lui.

Bien que cette victoire ne rapproche pas les Pistons du premier choix de draft, elle nous a montré toute l’étendue du potentiel de ce groupe, et notamment de la jeunesse qui le compose. L’avenir est en marche à Detroit.

Credits photo : Chris Schwegler / NBAE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :