Les Pistons sweepent les Raptors sur la saison : victoire 118 à 104.

Récap de la victoire des Pistons contre les Raptors grâce a une belle prestation de Diallo.

Le troisième et dernier match de la saison contre les Raptors s’est conclu par une victoire comme ce fut le cas pour les deux précédents. Les joueurs de Detroit ont rendu une copie collective de qualité et n’ont jamais été inquiété par des Raptors en méforme.

Une prestation collective exemplaire

Après un premier quart au coude à coude, les Pistons reviennent sur le parquet en ne laissant aucune chance à leurs adversaires. Un run de 11 points sans en encaisser aucun dès le début va mettre un premier coup sur la tête des Raptors et creuser un écart qui ne sera jamais rattrapé, allant même jusqu’à 23 unités d’avance. Un match durant lequel tous les joueurs vont être impliqués (6 joueurs au dessus des 10 points) et très concentrés (51% aux tirs, 15/31 derrière l’arc). Les joueurs du banc ont encore une fois fait la différence en totalisant 65 points alors que ceux d’en face n’ont jamais trouvé de rythme ni de réussite et ne pointent qu’à 24 petits points.

Hamidou Diallo fait déjà saliver

En les absences de Dennis Smith Jr et de Sekou Doumbouya, et avec Grant en restriction de minutes, Hamidou Diallo a eu droit à une trentaine de minutes sur le parquet et les a parfaitement utilisées. 19 points, 10 rebonds avec un beau 60% au tir. Il s’est aussi montré très actif en défense avec 2 contres et une interception. Une première grosse performance qui met des océans d’eau à la bouche et qui ravit son coach :

Il a changé le match dès qu’il est rentré. Il a montré la voie et a donné un rythme qui nous a permi de tuer le match. C’est un jeune très athlétique avec un très gros potentiel.

Dwane Casey

Jerami Grant en difficulté

Pas dans la meilleure de ses formes, Jerami Grant s’est montré très brouillon. Avec seulement 3 tirs rentrés pour 12 tentés, il a pu cette fois ci compter sur le soutien de ses coéquipiers pour obtenir la victoire. Lui qui était incertain pour une gêne au quadriceps, cette blessure l’a peut être handicapé et empêché de jouer pleinement son jeu. Il enchaîne un deuxième match d’affilée à moins de 10 points (7/24 aux tirs au total). Une tendance à surveiller lors des prochains matchs, où il ne serait pas étonnant de le voir rester sous les 30 minutes de jeu le temps qu’il reprenne son rythme de croisière.

Prochain match contre Portland dans la nuit de mercredi à jeudi.

Source image : Kentucky Sports Radio

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :