Troy Weaver continue d’être patient avec Sekou Doumbouya

Le sophomore français ne connaît pas la saison tant attendue mais le front office ne veut pas l’enterrer

Depuis qu’il est le manager des Pistons, Troy Weaver fait très peu de sentiments et n’hésite pas à trancher dans le vif quand cela est nécessaire pour améliorer, chaque jour, l’effectif des Pistons. Les nombreux changements effectués depuis le début de saison le prouvent. Un seul homme continue de dérogé à cette règle : Sekou Doumbouya.

Depuis sa draft, Sekou Doumbouya peine à s’intégrer en NBA. Si sa première saison lui a été pardonnée du fait de sa découverte de la Grande Ligue, beaucoup de questions et de scepticisme commencent à monter à son sujet sur cette année sophomore. Car le français ne parvient pas à s’imposer dans un effectif bien faible, composé de jeunes comme lui. Certes, la concurrence a longtemps été rude sur son poste, mais depuis le départ de Blake Griffin, peu de confiance lui a été accordé. Preuve en est la récente signature de Tyler Cook en provenance de G-League, ou les rumeurs de transferts autour d’Aaron Gordon. Sekou n’est pas considéré comme un membre important de la rotation. Son manque de confiance l’empêche de développer son jeu et a poussé Dwane Casey à le reléguer au fond de la rotation. Pourtant, Troy Weaver continue de croire en lui.

C’est un jeune homme, un jeune joueur qui est encore en train de se développer. On m’a toujours dit que lorsque tu en as marre d’être patient, il faut l’être encore un peu plus. Nous sommes vraiment patients avec lui, alors qu’il continue de se développer et de grandir.

Troy Weaver

Il est vrai que le joueur de 20 ans n’a pas eu la vie facile depuis son arrivée en NBA. Dernier survivant de l’ère Ed Stefanski, Sekou aura connu un très grand nombre de coéquipiers en à peine deux ans. Un paramètre dont le nouveau manager est conscient.

Non. Je n’étais pas là l’an passé et j’ai dit à Sekou qu’il recommençait à zéro avec moi. J’allais le juger sur nos interactions à partir de celles que nous avons en juillet.

Troy Weaver

Le manager souhaite vraiment voir le potentiel de Sekou Doumbouya. Mais pour l’heure, le joueur manque cruellement de confiance en lui, ce qui n’est pas un avantage en NBA. Nous avons pu en constater les dégâts il y a quelques temps avec le trade de Svi Mykhailiuk. Malgré tout, des progrès ont dernièrement été constatés chez le français.

J’ai vu une énorme progression de sa part dans son éthique de travail, son attitude. Il a un super état d’esprit.

Troy Weaver

Des progrès qui vont devoir rapidement se confirmer si Sekou Doumbouya veut garder sa place dans l’effectif. Actuellement ses statistiques sont en nette baisse par rapport à sa saison rookie, n’enregistrant que 4 petits points de moyenne pour 2 rebonds. Et les derniers matchs ne montrent pas de vrais progrès malgré un temps de jeu plus élevé. Laissons donc encore du temps au jeune français qui pourrait d’ailleurs retrouver quelques marques avec le retour prochain de son compatriote, Killian Hayes. Ensemble, les deux frenchies pourraient bien progresser davantage et gagner en confiance.

Source image : Mike Mulholland / MLive.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :