Une vaillante équipe de Detroit s’incline à Brooklyn

Les Pistons ont subi la loi de James Harden dans le moneytime.

Chaque match se suit et se ressemble pour Detroit : une équipe vaillante et combattive jusqu’au bout mais qui perd souvent. Comme contre Charlotte, c’est dans le moneytime que le match s’est décidé et le manque de talent offensif s’est fait ressentir.

Ayant à cœur de répéter le mini-exploit du mois dernier où les Pistons ont battu les Nets à domicile, l’équipe s’est présentée au Barclays Center avec un objectif clair et précis : défendre. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la mission est accomplie, c’est seulement le quatrième match de la saison où les Nets scorent 100 points ou moins. A l’image de Rodney McGruder (3 interceptions) ou Isaiah Stewart ( 2 interceptions, 3 contres), Detroit s’est montré solidaire en limitant le tandem Harden – Irving avec ses armes : de l’envie et de la discipline.

Cette attitude de battant s’est surtout montrée au 4e quart-temps, au début duquel les Pistons étaient menés de 12 points. Beaucoup d’équipes auraient alors rendu les armes devant le talent offensif adverse mais pas la franchise du Michigan. Grâce à leur défense et aux erreurs commises par les Nets, Detroit arrive à passer devant à 3 minutes de la fin du match. Oui mais voilà, en face il y a un MVP. Sur cette fin de partie, James Harden a mis son équipe dans son sac à dos en marquant les 10 derniers points de Brooklyn pour sceller le match.

Il a fait ce qu’il a toujours fait : mettre à mal la défense. On a juste pas réussi a avoir des stops en défense.

Delon Wright à propos de James Harden

Ce match à aussi été marqué par une maladresse globale des deux équipes à 3 points (25% pour les Pistons, 22% pour les Nets). Cependant, Brooklyn a su varier son jeu en scorant en pénétration notamment en fin de match à l’inverse de Detroit qui à continué à shooter. Ce manque d’adresse est très souvent préjudiciable contre les grosses équipes qui possèdent un arsenal offensif important.

Notre attaque est structurée autour de la ligne à 3 points et ont a eu de bonnes positions. Mais pour battre une équipe comme ça, il mettre des shoots à 3 points. Je suis satisfait de notre défense mais pour gagner il fallait mettre des 3 points.

Dwane Casey

Très bonne attitude globale de l’équipe qui confirme que son identité se basera notamment sur une défense efficace. Il faut maintenant trouver une régularité offensive, surtout lorsque les shoots ne rentrent pas. Confirmation de cette attitude attendue lundi soir, contre les Spurs à domicile.

Source image : Wendell Cruz-USA TODAY Sports

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :