Des rookies en confiance qui montrent les crocs

Les Pistons ne pouvaient pas espérer mieux pour leur première année de reconstruction.

Drake a un jour dit « I’m the rookie and the vet ». Nul doute que c’est avec cet état d’esprit là que Stewart, Bey, et Lee enchaînent les matchs et les performances ces dernières semaines. En attendant un retour imminent de Wright et un peu plus tard de Hayes, tout en s’adaptant aux soustractions de Griffin et Rose, les rookies de l’équipe répondent bien présent.

Et ils font même bien plus que simple acte de présence. Leur contribution est devenu vitale pour l’équipe et permet même de constituer une base d’identité. Une identité qui rappelle l’ADN légendaire des Pistons : solidaire, impliqué et combattif. Un jeu qui se symbolise parfaitement en la personne de Isaiah Stewart qui est le soldat du roster et un des chouchous des fans.

On s’encourage entre nous. Tous les trois (Bey, Lee et lui même). Peu importe qui a fait un bon match ou pas, nous nous serrons toujours les coudes et montrons qu’on est tous fier l’un de l’autre. On est ensemble pour construire quelque chose ici et travailler tous les jours.

Isaiah Stewart

Comme évoqué plus haut, les absences de Wright et Griffin, ainsi que le départ de Derrick Rose, ont forcé les jeunes a jouer plus que prévu et à être décisionnaires à part entière des résultats de l’équipe. Une prise de responsabilité qui s’avère être bénéfique dans leur développement vu leurs performances. Forcément la première qui vient en tête est celle de Saddiq Bey lors de la victoire contre Boston avec 30 points. Propulsé en starter depuis quelques matchs, il répond parfaitement présent lorsque Jerami Grant est moins transcendant que d’habitude. Alors que certains joueurs seraient angoissés de cette situation, Saddiq Bey la voit comme une chance d’apprendre :

C’est bon à prendre pour chacun d’entre nous pour s’améliorer et prendre de l’expérience. Affronter ses épreuves et continuer d’apprendre c’est une bonne chose. C’est une bénédiction d’avoir ce genre d’opportunité.

Saddiq Bey

Satisfaction toute particulière pour Saben Lee, le rookie signé en two-way contract et qui apporte une énergie sans limite dès qu’il en a l’occasion. Si il y a un joueur qui profite de l’absence de Wright c’est bien lui. Magistral lors de la dernière rencontre contre Orlando, il conclut le dernier road-trip avec une moyenne de 15 points et 4 passes pour seulement 1 perte de balle, ce qui traduit bien la propreté de son jeu.

Malgré cette productivité très positive, les résultats ne suivent pas. Dernier de la conférence avec un record de 9 victoires pour 24 défaites, cette dynamique aurait de quoi casser le moral de beaucoup d’équipes. Mais heureusement, c’est loin d’être le cas pour Dwane Casey, qui n’a pas manqué de rappeler quel était le projet de son équipe.

Le futur est prometteur. C’est pas très beau aujourd’hui parce qu’on se fait botter les fesses, mais on a des gars avec des gros caractères, des gars solides. Le retour de Killian sera bénéfique pour eux et va beaucoup les aider. J’aime beaucoup les jeunes qu’on a.

Dwane Casey

Pour une première année de reconstruction, difficile d’espérer mieux avec des rookies qui enchaînent les bonnes semaines et ne cessent d’améliorer leur production. Hâte de voir le retour de Killian Hayes dans quelques semaines.

Source image : USA Today

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :