Une défaite au goût amer contre les Grizzlies

Un premier quart temps catastrophique qui a fait mal aux Pistons

En déplacement dans le Tennessee, Detroit a rencontré des difficultés à contrôler le rythme et l’intensité en attaque des Grizzlies qui ont remporté facilement ce match (109-95) face à des Pistons sans solution constante.

Un match qui a mal démarré pour les Pistons, les pertes de balles ont laissé l’opportunité aux Grizzlies de prendre l’avantage, et d’agrandir la marque. Les Pistons sont pourtant revenus aux scores dans le match mais à 9 minutes de la fin, les Pistons ont été forcés de prendre un temps mort avec Wright grimaçant et boitant vers le banc.

« C’était énorme, il jouait bien. Offensivement, il nous a mis dans des trucs. Il faisait des jeux. Cela nous a un peu ralenti et désorganisé offensivement. »

Dwane Casey

Les Pistons ont tenu bon sans Wright – qui termine notamment avec 16 points, à 6/7 aux tirs, notamment ce dernier qui a permis aux Pistons de revenir à un point – mais avec un total de 21 pertes de balles, les Pistons n’ont pas eu assez d’énérgie et d’éxpérience permettant un come-back à l’image de celui qu’ils ont subi contre les Bulls.

« Chaque possession compte, nous avons creusé notre tombe trop tot dans le match, malgré que nous nous sommes battus pour revenir.

Saddiq Bey

Le duo Bey Wright a aidé les Pistons à maintenir l’écart ainsi qu’à le diminuer, tout en composant avec un Jerami Grant en difficultés au shoot (5-20). Mais ce sont les turnovers plus que les mauvais tirs qui ont sapé l’attaque, tout comme la difficulté à défendre face à Ja Morant qui creusait l’écart dès qu’il drivait vers le panier.

« Sa vitesse et sa rapidité créent des problèmes, c’était tout le monde qui gardait le ballon à l’exception de notre pivot, qui a eu du mal avec ses coéquipiers a bien éxécuté les défenses sur pick and roll, surtout en 1ère mi-temps »

Dwane Casey

La blessure de Wright est une douleur à l’aine droite, bien que la gravité de la blessure ne soit pas entièrement claire

« Il a dit qu’il ne se souvenait pas comment il l’avait fait, c’est ce qui est effrayant. Il revenait en transition et il l’a senti, nous ne savons pas quelle sera la situation, grave ou non. Nous attendons demain de voir ce qu’il ressent. « 

Dwane Casey

Ce match signe aussi le retour sur les parquets de Sékou Doumbouya, de retour de son protocole commotion. Cependant Sékou n’a pas été utilisé durant le match jusqu’au 4ème quart temps, oú il a pu se montrer intérressant notamment dans l’apport défensif.

« C’était bon à voir, il est arrivé et a eu un impact défensif, plein d’énérgie. Nous continuerons d’augmenter ses minutes. Il a apporté ce que nous recherchions. « 

Dwane Casey

Prochain match contre Orlando ce soir, décimé par les blessures. De quoi retrouver une régularité dans le jeu produit.

source image : Joe Murphy/NBAE via Getty Images

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :