Les Pistons s’écroulent à Chicago malgré une avance de 25 points

Chicago gâche la fête d’un Jerami Grant monumental.

Après une entame de match parfaite, l’équipe du Michigan n’a pas su maintenir son niveau de jeu pour le plus grand plaisir des Bulls

Cette nuit s’est soldée sur une défaite véritablement frustrante. Un début de match quasi parfait avec un jeu collectif léché, puis l’effondrement total en sortant des vestiaires. Un 3ème QT qui se terminera sur un très laid 27-12 pour Chicago. Pour Dwane Casey, le  » momemtum  » a changé juste avant la mi-temps :

Ça a commencé juste avant la mi-temps, les deux dernières minutes. Le momentum s’est inversé et l’équipe adverse est revenue des vestiaires sur la même lancée. La chose la plus difficile à faire dans cette ligue est de jouer en ayant une avance considérable. Il faut que nous apprenions à le faire. On n’a pas l’habitude.

Dwane Casey

C’est effectivement le cas de le dire, les Pistons n’ont pas tellement l’habitude de mener avec une telle avance. Malgré tout, en aucun cas cela doit constituer une possible excuse, surtout quand l’équipe est menée par un aussi grand Jerami Grant. 43 points donc, career high, dans une défaite. Le principal intéressé s’en moque complètement :

La victoire sera toujours plus importante que les statistiques personnelles. On aurait pu faire un meilleur travail dans le 3ème quart-temps. On a laissé filer notre avance et on ratait des shoots que l’on mettait d’habitude. C’est dommage.

Jerami Grant

Le banc a quant à lui pêché, et s’est avéré peu efficace. Mis à part une prestation intéressante de Dennis Smith JR qui a l’air motivé pour jouer, les autres joueurs ont très peu apporté. Svi qui finit le match avec un 0 pointé devra se reprendre au prochain match. Ça s’est joué là dessus selon le coach :

Il nous a manqué un gars en plus pour mettre quelques 3 points. Nos shooters ont eu une soirée très difficile alors qu’ils étaient ouverts la plupart du temps. Sans les 43 points de Grant, nous n’aurions pas pu nous maintenir dans le match.

Dwane Casey

Rencontre frustrante donc, mais dans laquelle l’équipe peut tirer beaucoup de leçons. Garder une avance en NBA est une chose bien difficile mais c’est le propre des bonnes équipes. Si Detroit veut refaire partie de ce groupe, il faudra qu’ils soient plus attentifs à l’avenir pour ne plus laisser revenir leurs adversaires.

source image : USA Today

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :