Un manque d’adresse qui fait mal aux Pistons contre les Pacers

Une prestation collective à oublier pour Detroit

Après la grosse victoire face aux Nets, Detroit n’a pas réussi à enchainer un quatrième succès à domicile contre des Pacers déterminés à remonter la pente. La réussite au shoot n’y était clairement pas.

Les Pistons ont commencé la rencontre avec de l’énergie en défense mais n’ont pas su la concrétiser en attaque. Maladroits au tir extérieur et face à une belle défense des Pacers, l’équipe de Dwane Casey a dû passer par des isolations au poste-bas de Blake Griffin pour marquer. Malheureusement, un gros tir à 3 points de Sabonis juste avant la fin du 1ier quart-temps donne 9 points d’avance aux visiteurs (28-19). Detroit finit le quart-temps avec un misérable 0 sur 8 à trois points.

Detroit se rattrape lors du second quart-temps et Grant semble enfin se réveiller. Ce fût également la première entrée en jeu pour Dennis Smith Jr qui était logiquement hors rythme et un peu rouillé, il faudra attendre les dix dernières minutes du match pour le voir inscrire ses premiers points. Une grosse séquence des deux côtés du terrain de la part d’Isaiah Stewart, qui fait un match énorme dans son ensemble, permet à Detroit de recoller au score avant la mi-temps. « Big Stew » était souvent disponible en contre-attaque pour un panier facile mais ses coéquipiers ont eu du mal à le trouver. Il finira sa première titularisation avec 17 points, 2 interceptions et 7 rebonds (dont 4 offensifs !).

La seconde mi-temps fût catastrophique pour les Pistons. 2 sur 11 à trois points pour l’équipe de Dwane Casey, alors qu’Indiana est à 47% dans ce domaine. Ce qui leur permet de creuser un écart que Detroit ne rattrapera pas. Les indisponibilités de Mason Plumlee et Jahlil Okafor ont fait très mal vu que la rotation au poste de pivot était très maigre.

« Isaiah s’est battu comme il pouvait, mais c’est un jeune garçon et Sabonis est un scoreur expérimenté à l’intérieur. Plumlee amène beaucoup dans le jeu. Il amène les passes main à main, il roule, il met la pression dans la peinture. Tout ça nous a manqué. » Dwane Casey

Le coach de l’année 2018 était parfois obligé de laisser la responsabilité de défendre Sabonis à Sekou Doumbouya. Le français finit son match avec 6 points et 6 rebonds. Bon match également pour Josh Jackson qui finit meilleur marqueur de l’équipe avec 18 points, 8 rebonds à 6 sur 10 au tir.  6 passes décisives ajoutés de 17 points font de Blake Griffin le meilleur passeur de Detroit. Saddiq Bey est le dernier joueur des Pistons à atteindre la marque des 10 points.  Jerami Grant prouve qu’il est finalement humain et à probablement produit son pire match sous le maillot des Pistons : 9 points, 5 rebonds 3 passes à 4 sur 17 au tir. Clairement pas suffisant pour battre une équipe avec Domantas Sabonis et ses 26 points, 8 rebonds, 8 passes à 9 sur 14 au tir. Au final Indiana repart avec une victoire claire et net de 111 à 95.

Ce qui est à retenir dans ce match est donc la belle production d’Isaiah Stewart ainsi que celle de Josh Jackson qui semble prendre la relève au scoring depuis le départ de Derrick Rose. Ce soir Detroit se déplace à Boston pour se frotter aux Celtics qui sortent d’une victoire face aux Raptors.

Source image : AP Photo/Carlos Osorio

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :