Wayne Ellington sort le costume de sniper d’élite en ce début de saison

L’arrière vétéran a un vrai rôle dans le jeu et la reconstruction de Detroit

Après avoir atterri dans le Michigan à l’intersaison, Wayne Ellington a décidé de prendre feu à 3 points pour se protéger du froid. Son mois de janvier est encourageant et est à décrypter !

Le début de saison d’Ellington est digne des meilleurs snipers de la ligue ! Ses 12 points de moyenne sur le premir mois de la compétition lui permet de talonner Griffin (3ème meilleur marqueur) et Jackson (2ème) au scoring. Son pourcentage à 3 points est à 49,1%, et le place à la 4ème place du classement de précision de derrière la ligne des 8 mètres. Devant lui on y retrouve Joe Harris, Seth Curry et Gorgui Dieng.

Il est évident que l’arrivée de Wayne Ellington permet la mise en avant de nombreuses stars. Son apport loin de la raquette permet d’apporter du spacing et l’élaboration de systèmes variés. Très bon joueur sans ballon, Sa capacité à être dangereux partout sur demi terrain permet à Jerami Grant de bénéficier de ses espaces et d’avoir une liberté dans ses choix.

Son profil de jeu est unique dans le Michigan. Un ailier qui shoot très bien et qui défend sur l’homme. Un 3 and D qui apporte son expertise dans l’équipe notamment sur sa manière de mettre l’équipe sur le bon chemin, et également son leadership incontesté et incontestable. Il permet de participer au développement des rookies, notamment avec Saddiq Bey qui monte en puissance ces dernières semaines. Aucun doute qu’Ellington, joueur le plus âgé de l’effectif, y a joué un rôle. En effet, son rôle de mentor pour les jeunes leur permet de se jauger et de se préparer pour la haute compétition.

« Continuez ainsi, continuez à travailler de la même façon ! Si vous voulez passer un cap il va falloir trouver la bonne manière ! En NBA, c’est le travail qui paye ! »

Wayne Ellington donnant des conseils aux jeunes afin qu’ils s’adaptent à l’intensité de la ligue et de ses entrainements.

Le vétéran de 33 ans, n’a jamais été aussi productif que lors de sa saison à … Detroit justement en 2018. L’objectif du Front Office en le signant était d’engager un joueur d’expérience capable de faire jouer les autres, et d’encadrer les jeunes (avec Rose et Griffin). Dans le vestiaire, en tout cas, il fait l’unanimité !

« Il (Ellington) me fait rappeler Dirk Nowitzki ou Ray Allen. Il est aussi fort et aussi rapide. Sa présence sert d’exemple pour Saddiq Bey pour accélérer son geste de finition notamment […] Wayne a un bon nombre de qualité qu’on ne compte pas, il se bat avec sa défense, son tir, et apporte son énergie. Il prend la parole pour apporter des idées et les poser sur la table. Il est très pointilleux »

Dwaane Casey

Notons que Josh Jackson, son remplaçant, prend exemple sur son jeu. Sa défense, sa vision du jeu ou son tir extérieur. Avec le départ de Derrick Rose, son rôle de mentor sera encore plus important et plus remarqué.

Après avoir loupé deux matchs face aux Suns et les Lakers à cause d’une blessure au mollet droit. Ce petit coup d’arrêt laisse présager un retour en douceur dans les prochains jours qui vont suivre. L’idée sera à présent de voir si son bon mois de janvier se reproduira lors des semaines à venir !

Source image : Raj Mehta-USA TODAY Sports

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :