Une défaite contre les Lakers, mais encore avec la manière

Les Pistons auront tout donné, vraiment tout donné.

Vous connaissez le syndrome des petites équipes, celui qui consiste à perdre les matchs accessibles, et à sortir des partitions exceptionnelles lors d’affiches qui semblent inaccessibles.

Après deux victoires contre les Lakers et les Sixers, les Pistons ont cette fois-ci subi une défaite, mais en double-prolongations, en regardant LeBron et Anthony Davis droit dans les yeux. Retour sur une soirée qui témoigne d’une véritable hargne, caractéristique de la ville de Detroit.

 » On a continué de se battre. On était mené toute la première période et on s’est battu. On a continué à croire en chacun d’entre-nous, continué de se passer la balle et de faire les bonnes actions. Cela nous a montré ce que nous pouvions faire en restant concentrés.  » Delon Wright

L’absence de Blake Griffin a entrainé la première titularisation de la saison pour Sekou Doumbouya, qui s’est retrouvé aux côtés de Saddiq Bey pour entourer les tauliers que sont Wright, Plumlee et Grant. Et d’ailleurs, quelle soirée pour ces fameux tauliers. 22 points, 10 passes, à 80% pour Wright ; 15 points, 8 rebonds , 6 passes, 2 contres et 2 interceptions pour Plumlee ; 32 points, 4 rebonds, 6 passes pour Grant. Une véritable masterclass de la part du trio indispensable des Pistons. Mais une autre surprise est venue du banc, Monsieur Josh Jackson. Arrivé avec quelques critiques cet été à Detroit, l’ancien de Phoenix fait taire ses détracteurs matchs après matchs. Sa complémentarité avec Grant semble véritable, et le développement de ce duo pourrait être porteur de beaucoup d’espoir pour les Pistons.

 » Je suis satisfait de la manière par laquelle les gars se sont battus. On soit juste répéter ça pendant 48 minutes, parfois plus, comme ce soir. C’est quelque chose qu’on travaille encore. Mais vraiment, je suis très satisfait de la hargne des gars. » Josh Jackson

D’autre part, l’équipe montre toujours des failles importantes. Malgré le talent offensif indéniable, la défense sur le duo LeBron/Davis se solde par 33 et 30 points, respectivement. En plus des 22 points de Schroder. De plus, les jeunes joueurs de l’équipe ont été plus discret que d’habitude : seulement 11 points pour le duo Sekou/Saddiq, et Stewart très vite éjecté pour 5 fautes en 10 minutes.

Malgré la défaite et les petits défauts, il y a malgré tout de bonnes choses à retenir de ce match, qui continue de justifier certaines qualités de l’équipe, ici la hargne et l’envie des joueurs. La suite, contre les Nets, mercredi matin.

Source image : JAYNE KAMIN-ONCEA, USA TODAY SPORTS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :