Des pourcentages aux tirs au plus bas et une défaite à Phoenix

Les Pistons payent cher leur adresse catastrophique aux shoots et le manque de rigueur en attaque.

Nouvelle défaite pour Detroit (109-92) qui n’a jamais su se montrer adroit aux shoots pour espérer mieux.

Wayne Ellington a été la dernière pièce ajoutée dans le roster en novembre. Son retour nous a montré son importance à trois points en s’imposant dans le roster. Les six premières semaines ont en tout cas montré l’évidence, le rôle qu’il endossait était important pour les jeunes Pistons, on a tout de suite vu cette nuit la basse réussite à trois points en son absence.

Malgré une réussite de 5 sur 32 3PM au quatrième quart temps, les Pistons étaient d’une certaine manière encore dans le match, 11 points d’écart, 7 minutes restantes. Mais en 30 secondes l’écart s’est creusé. Une perte de balle et deux trois points à la suite de Booker et de Chris Paul.

« C’est l’une des armes les plus létales que tu puisses avoir (shoot à trois points). C’est une évidence ce soir. Notre manque de scoring nous a affecté défensivement. Sans l’habilitée d’Ellington à shooter, à créer des espaces »
DWANE CASEY

Pour résumer, sur les pourcentages aux tirs les Suns étaient au dessus, avec 6 trois points en plus que les Pistons et un tel écart de réussite aux lancers francs ( 17/28 Pistons, 13/16 Suns).

« C’est dur, évidemment. On prendra toujours les tirs qu’on prend quand on est ouvert. On doit mieux contrôler notre défense. C’est pourquoi elle est si importante. »
SADDIQ BEY

Malgré sa maigre réussite de 2/8 à trois points on peut tout de même souligner le passage de Bey, limitant Booker à 4 points sur la première période, il a tout de même mis 14 points, 4 rebonds, 2 passes, une interception et un contre.

Bey n’est d’ailleurs pas le seul jeune à laisser une bonne impression. On rappelle que les Pistons ont 9 joueurs de 23 ans ou moins et on peut souligner le match encourageant de Stewart.

Deuxième double double pour Stewart cette nuit 10 points 10 rebonds et 2 contres mais on peut surtout retenir la manière dont il a tenu tête deux fois à Chris Paul dans le 4ème quart temps sur des switch défensifs.

« Il grandit défensivement. Être capable de switch sur un gars comme Paul, un créatif. Il l’a eu une fois sur un pump fake, mais c’est tout. Il a bien bougé ses pieds. Un pivot qui peut switch sur un meneur, c’est ça qu’on attend d’un big men. »
DWANE CASEY

« En arrivant, c’est l’un des plus gros chocs que les gens ont eu sur mon jeu, ils ne pensaient pas que je pouvais défendre sur des meneurs. C’est ce que j’ai en tête : J’essaie juste de leur rendre la vie dure et de faire tout ce que je peux défensivement pour aider mon équipe. »
ISAIAH STEWART

On aura donc quelques choses à retenir de cette défaite. Prochain match ce soir face aux Lakers.

source image : Pistons

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :